Les normes qui définissent une salle propre

0
267

Un environnement maitrisé

Une salle dite propre est une pièce au sein de laquelle la concentration de particules en suspension dans l’air est maîtrisée selon une norme bien définie, à savoir la NF EN ISO 14 644-1. Les procédures mises en place doivent permettre de minimiser l’introduction mais aussi la rétention de particules dans la pièce. Le terme qui était utilisé jusqu’en 1999, année de parution de la dite norme, était « salle blanche ». Cette norme définit comment plusieurs critères doivent être absolument maitrisés dans ce type d’environnement :

  • La température
  • L’humidité
  • La pression

A travers le contrôle de ces éléments, c’est la stérilité de la salle qui est recherchée. Une salle blanche peut notamment servir dans le domaine médical, pharmaceutique, informatique, ou encore dans le secteur de l’aérospatiale. Un exemple concret du recours à ce type d’environnement réside dans la fabrication de masques chirurgicaux pour protection anti COVID-19. Pour la conception et l’ équipement salle propre, il est recommandé de faire appel à un leader de l’ultra propreté comme Conformat. Chaque secteur a des besoins particuliers relatifs à son mode de production, voilà pourquoi il ne faut pas hésiter à solliciter un leader de l’ultra propreté qui maîtrise parfaitement son domaine.

L’ équipement salle propre

Afin de pouvoir exploiter sainement une salle blanche, le matériel doit être choisi dans le respect des normes en vigueur. Des réglementations supplémentaires s’ajoutent pour l’équipement car tout élément mobile (mobilier, machines, etc…) ne doit pas interférer avec l’ultra propreté de la salle. Recourir à un spécialiste permet de choisir des matériels dont la composition induit une moindre conservation des particules et une décontamination optimisée. Le mobilier composé d’acier inoxydable est la meilleure option pour parvenir à un nettoyage et à une décontamination poussés. L’équipement ne doit pas avoir d’aspérités ni des recoins qui permettraient à des particules de s’agglomérer. Il est recommandé d’utiliser des matériels aux formes arrondies pour l’ équipement salle propre. Les machines employés pour l’analyse, le traitement ou la production doivent également entrer en conformité avec la norme ISO et ses déclinaisons par secteur.

Les consommables en salle propre

L’utilisation de consommables salle propre est une solution pour garantir la maitrise de l’environnement. Le recours à des combinaisons, des gants, des charlottes, des masques et des sur-chaussures jetables permet de protéger la salle des contaminations biologiques et matérielles dont les parties corporelles et les vêtements peuvent être responsables. Il peut s’agir encore d’écouvillons, d’emballages, de revêtements et de matériels de nettoyage. Le consommable salle propre ne nécessite aucune procédure de nettoyage étant donné qu’il doit être intégré aux déchets après un usage unique. Ce type de consommable doit être emballé dans des sachets avec une atmosphère qui est conforme aux normes de l’ultra-proprété. Et si certains consommables ne peuvent être emballés, comme les balais et les seaux destinés au nettoyage, ils doivent être au préalable décontaminés selon un process strict. Ces consommables sont exempts d’éléments pouvant induire l’introduction de poussières, particules, virus, bactéries et microbes qui remettraient en cause l’utra-propreté de la pièce. Il n’est donc pas possible de faire entrer des consommables classiques dans une salle dite propre en raison de la maîtrise des critères de contamination. La qualité des produits confectionnés mais aussi la sécurité des consommateurs pourraient s’en trouver biaisées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici