Comment fonctionne un oxymètre de pouls ?

0
181

Les oxymètres de pouls, qui mesurent les niveaux d’oxygène dans le sang, sont l’un des dispositifs médicaux les plus utilisés. Ils sont abordables, portables et faciles à utiliser.

Pour une évaluation, il est fixé sur le doigt, l’orteil ou le lobe de l’oreille du patient. C’est un moniteur de contrôle ponctuel qui détermine rapidement l’efficacité avec laquelle le sang du cœur est envoyé aux différents organes du corps.

Voici ce que vous devez savoir sur ce que mesure exactement un oxymètre de pouls et comment il fonctionne.

Que mesure un oxymètre de pouls ?

Un Oxymètre de pouls évalue la saturation en oxygène de votre sang. Ce pourcentage est essentiellement un calcul de la quantité d’oxygène dans le sang, 100 % étant « entièrement saturé » et le niveau optimal.

Il fournit des données cliniques précieuses de manière très efficace, non invasive et pratique.

Bien que cet outil médical soit disponible en vente libre dans de nombreuses pharmacies, il n’est pas nécessaire pour la plupart des gens, à moins que vous souffriez d’une maladie cardiaque ou pulmonaire chronique qui affecte régulièrement votre saturation en oxygène.

Un oxymètre de pouls est aussi employé pour surveiller une oxygénothérapie à domicile. Il aide à déterminer si la pratique améliore ou non la condition en oxygène d’un patient.

Un oxymètre de pouls indique également les cas graves de COVID-19. Effectivement, le coronavirus diminue considérablement les niveaux d’oxygène dans le sang.

En fait, la saturation en oxygène en elle-même n’est pas le meilleur indicateur des conditions médicales.  D’autres symptômes sont tout aussi importants pour être signalés à votre médecin.

Les chiffres de l’oxymètre ne sont que des estimations de votre taux d’oxygène dans le sang et ils doivent être pris dans leur contexte.

Comment un oxymètre de pouls fonctionne-t-il ?

Un oxymètre de pouls est un appareil de surveillance non invasif qui peut mesurer indirectement la saturation fonctionnelle en oxygène d’une personne. Cet appareil aide à la détection précoce de l’hypoxémie. Il fonctionne en transmettant la lumière à travers les tissus perfusés par le sang, idéalement un site avec un lit capillaire dense comme le bout du doigt. Il est appelé oxymètre de pouls, car il utilise les pulsations pour faire la distinction entre le sang artériel et les autres tissus ou le sang veineux. La sonde de l’oxymètre de pouls comporte des diodes électroluminescentes qui émettent au moins deux types de lumières : rouge et infrarouge. Le dispositif est positionné de sorte que la lumière brille à travers une partie translucide du corps d’un patient et mesure l’absorbance changeante à chaque longueur d’onde. L’hémoglobine oxygénée absorbe plus de lumière infrarouge, tandis que l’hémoglobine désoxygénée absorbe plus de lumière rouge. L’absorption de la lumière à ces longueurs d’onde diffère entre le sang oxygéné et désoxygéné. Par conséquent, le dispositif peut déterminer les absorbances dues uniquement au sang artériel. Cela aide donc à déterminer la saturation périphérique en oxygène d’un patient.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici