Comment soigner l’arthrose avec une prothèse du genou ?

L’arthrose est une maladie chronique dégénérative d’étiologie multifactorielle caractérisée par une perte progressive du cartilage articulaire. C’est la cause la plus fréquente de douleur et d’invalidité chez les personnes âgées et la principale cause des chirurgies de prothèse du genou. Bien qu’elle soit considérée comme typique des personnes âgées, elle commence à se développer avant la quarantaine en raison d’obésité, d’une activité physique intense ou de longues périodes en position debout entre autres. L’usure est plus accélérée chez les jeunes athlètes.

Tout savoir sur l’arthrose du genou !

L’arthrose est l’une des principales causes de douleurs et de mobilité réduite liées à l’usure et la destruction du cartilage, qui peut être si grave et nécessiter une opération (arthroplastie), pour poser une prothèse du genou du patient. Bien que son développement commence à un âge précoce, certains ne consultent leur médecin que lorsque l’usure du cartilage est déjà à un stade avancé. Parfois, même quand la douleur est intense, les patients se contentent de recourir à des antidouleurs.

L’arthrose est la maladie articulaire la plus fréquente et l’arthrose des genoux est la principale cause de mobilité réduite, en particulier chez les femmes, ce qui fait qu’il est essentiel de consulter un spécialiste et de commencer le traitement le plus approprié. La majorité des patients qui ont une indication chirurgicale pour une prothèse du genou sont ceux qui souffrent d’arthrose avancée ainsi que les patients atteints de maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde, qui peut présenter une destruction articulaire grave.

La prévalence de l’arthrose est similaire chez les deux sexes, mais à partir de l’âge de 50 ans, l’état des mains, des hanches et des genoux est plus importante chez les femmes. Parmi les symptômes que les patients peuvent présenter, on peut citer la douleur comme la principale cause de consultation, suivie de déformation ou d’incapacité à marcher et à monter et descendre les

La prothèse du genou : faut-il passer par une opération ?

La prothèse du genou améliore la qualité de vie des patients, qui sont généralement limités, avec beaucoup de douleur, même la nuit. De nombreux patients veulent rester actifs et avoir une meilleure qualité de vie. C’est pourquoi, lors de l’évaluation des alternatives thérapeutiques, ils optent pour une prothèse du genou qui leur permet d’avoir une qualité de vie conforme à leurs attentes, de retrouver leur mobilité et leur autonomie dans les activités quotidiennes, et même la possibilité de pratiquer certaines activités sportives.

De plus, l’innovation des modèles de prothèses du genou et la qualité des matériaux qui entrent dans leur fabrication ont amélioré les résultats fonctionnels et la durabilité des implants. Dans ce contexte, si le patient est à un stade productif, les avantages d’une arthroplastie du genou sont plus évidents puisqu’elle améliore sa mobilité et sa qualité de vie tout en soulageant la douleur. Le patient pourra ainsi travailler et reprendre sa vie d’une manière plus active.

Par conséquent, l’innovation et la technologie appliquées aux implants pour améliorer la qualité de vie sont pertinentes pour les personnes âgées et surtout pour celles qui souffrent d’arthrose, car il s’agit d’un segment de la population qui a une espérance de vie plus longue et qui souhaite rester active plus longtemps.

L’arthroplastie : une opération pour l’arthrose du genou

L’arthroplastie est une chirurgie qui consiste à remplacer des parties de l’articulation fémur, tibia et parfois la rotule) par un implant (prothèse du genou) qui permet au genou de fonctionner normalement. Toutefois, cette opération est parfois impossible en présence de maladies chroniques du cœur, d’insuffisance hépatique et rénale fréquentes chez les personnes âgées. Les gens ont généralement recours à une arthroplastie en cas de :

  • Arthrose, une maladie courante causée par l’usure du cartilage qui recouvre les os. Elle cause de la douleur, de l’enflure et une perte de mobilité parce que les os sont en contact direct.
  • Fracture du fémur ou du tibia.
  • Tumeurs dans les os ou les tissus du genou.
  • Déformation ou blessure qui ne permet pas au genou de fonctionner correctement.

Quand un médecin suggère de recourir à une prothèse du genou à son patient, il est important de lui demander plus d’informations à ce sujet. En effet, il est recommandé de savoir combien de temps l’intervention peut durer, ce que le patient doit faire avant, les soins dont il aura besoin après l’opération, etc. À cet effet, le patient peut prendre une la bonne décision pour sa santé.

Durant l’opération, le chirurgien fait en sort de couper l’os et de placer un substitut en acier, qui a une durée de vie de 10 à 20 ans en fonction du mode de vie du patient. Il faut souligner qu’un séjour à l’hôpital pour une arthroplastie du genou est habituellement d’une journée. Cependant, le rétablissement post-opératoire peut prendre jusqu’à trois mois, durant lesquels le patient a besoin d’une physiothérapie pour reprendre ses activités normales.

COMMENTEZ L'ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here