Quelles sont les prothèses dentaires les plus courantes ?

0
103

Beaucoup de gens souffrent de problèmes dentaires comme les caries, les tartres et d’autres maladies qui touchent la gencive, ce qui peut conduire à une perte totale ou partielle des dents. Par conséquent, l’utilisation des prothèses dentaires peut fournir une solution parfaite. Leur rôle est de remplacer les dents qui manquent ou qui représentent des problèmes, ce qui peut influencer d’une manière positive l’estime de soi chez le patient.

Les prothèses dentaires : tout ce qu’il faut savoir

Connues aussi sous le nom de fausses dents, les prothèses dentaires sont conçues pour remplacer les dents manquantes ou endommagées. Il s’agit de dents artificielles (d’où l’appellation fausse dents). C’est une alternative qui permet à ceux qui ont subi une perte de dents de retrouver des dents parfaites et regagner leur confiance en soi.

Les raisons de l’utilisation des prothèses dentaires diffèrent d’une personne à l’autre. Les problèmes qui touchent les dents sont en général la cause principale de leur endommagement comme les caries et les maladies qui touchent les de gencives et peuvent entraîner une perte des dents. Le vieillissement est aussi un élément qui impacte la santé des dents. À cet égard, la plupart des personnes âgées optent pour des prothèses afin de remplacer leur dent perdue.

Types de prothèse dentaire :

Il existe deux principaux types de prothèses dentaires et qu’il faut distinguer :

  • Les prothèses complètes : amovibles ou fixes, ils sont conçus dans le cas où le patient a perdu toutes ses dents. Ils s’appuient ainsi sur la gencive. Ce type de prothèse nécessite une grande patience, car il faut compter 6 mois pour pouvoir avoir ces nouvelles dents. C’est le délai nécessaire pour que l’os qui supportait les dents soit complètement modifié.
  • Les prothèses partielles : elles sont conçues pour être utilisées lorsque le patient a une ou plusieurs dents endommagées, ou lorsqu’il a perdu une partie de ses dents naturelles. Ils existent en format fixe ou amovible. Les prothèses partielles sont ajustées à la mâchoire.

Quelles sont les prothèses les plus courantes ?

La couronne :

Il s’agit d’une coiffe en forme de dent qui sert à la recouvrir. Cette solution dentaire est nécessaire dans le cas où la dent est fragilisée par une carie, elle sert ainsi à restaurer une dent cassée, tenir un pont dentaire en place ou pour faire une modification pour embellir les dents. Le dentiste va d’abord prendre une empreinte des dents afin de fabriquer la couronne.

La couronne existe en céramique qui est utilisée pour couvrir les dents de devant, en céramométalique (fusion du métal et céramique), sous forme de combinaison d’or et de cuivre et en métaux. Afin de pouvoir placer une couronne, il faut qu’il y ait une racine et que la dent ne soit pas trop abîmée.

Inlays et onlays :

Lorsque la dent ne peut être restaurée par un simple plombage, les prothèses onlays ou inlays sont la solution. Cette méthode est utilisée trop souvent pour réparer les dents arrière fissurées, fracturées ou endommagées par une carie modérée et qui ne peuvent être traitées par un simple plombage. La dent n’est pas trop endommagée, ce qui permet de garder sa structure originale.

Le dentiste propose les inlays lorsque la face supérieure de la dent qui est endommagée. Les Onlays sont utilisés lorsque la dent est abîmée sur plusieurs endroits. Le matériau de fabrication est généralement à base de céramique, ce qui a l’avantage de donner un aspect plus naturel à la dent.

Les implants dentaires :

Elles sont utilisées pour soutenir une ou plusieurs fausses dents. Il s’agit d’une vis en titane qui est positionné chirurgicalement dans l’os de la mâchoire et remplace ainsi la racine d’une dent. En place, elles permettent aux dentistes de fixer des dents de remplacement. Cette méthode permet de maintenir la stabilité de la mâchoire sans endommager les dents.

Le patient peut les utiliser en toute confiance sans se soucier des problèmes d’affaiblissement, ce qui lui offre plus de confiance. Les implants permettent de mâcher comme les dents naturelles. Le nombre d’implants nécessaires pour fixer les dents diffère d’une mâchoire à l’autre et dépend en général de sa taille. Si la mâchoire permet d’installer un implant long, il y aura besoin de peu d’implants pour fixer plusieurs dents.

Les bridges :

Le bridge ou pont est la solution idéale pour les dents manquantes, le dentiste peut combler les lacunes grâce à cette prothèse. Il s’agit en général d’une fausse dent fabriquée en céramique ou en métal qui vient couvrir l’espace ou les dents manquent, pour former un pont, les dents naturelles serviront de piliers et la fausse dent (appelé pontique) remplace la dent manquante. Les bridges peuvent aussi être fixés sur un implant. Au lieu d’utiliser les dents naturelles, le bridge sera fixé aux implants.

Les facettes :

Il s’agit des prothèses dentaires utilisées pour embellir les dents, le principe est de couvrir d’une manière partielle les dents et donc de conserver ses dents naturelles. Cette méthode est moins invasive que la couronne dentaire. Les facettes sont fabriquées en céramique et sont utilisées en général pour corriger un problème de position (dent en rotation, trop d’espace entre les dents, etc.), pour cacher des fractures, règle la forme des dents, et même pour unifier la couleur quand le blanchiment ne fonctionne pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici