Le vapotage est-il moins dangereux que le tabac ?

Les cigarettes électroniques représentent désormais une industrie de plusieurs milliards d’euros de chiffre d’affaires par an, avec une variété de saveurs et de produits disponibles dans des boutiques spécialisées et sur internet. Plusieurs études et analyses effectuées dans le monde entier, affirment que la plupart des e-cigarettes contiennent des produits chimiques qui peuvent être à risque. Toutefois, des preuves aussi solides soutiennent que le va potage est beaucoup moins dangereux que le tabac.

Quels sont les dangers liés au tabac ?

La fumée des cigarettes contient une quarantaine de substances identifiées comme cancérigènes et les fumeurs actifs et passifs y sont exposés de manière quotidienne. Les statistiques affirment que plus de 90 % de cas de décès par cancer du poumon, sont des fumeurs actifs. De plus, le tabac est responsable des cancers du nez, de la bouche, du pharynx, du larynx, de la vessie, des reins, du col de l’utérus, de l’œsophage, du rectum et de la peau entre autres.

La consommation de tabac est connue pour être la principale cause d’incapacité respiratoire. Le tabagisme favorise les infections et aggrave l’asthme bronchique. En outre, le tabagisme augmente le risque de fausse couche et de naissance prématurée. En effet, le bébé est un fumeur passif avant sa naissance, dans la mesure où de nombreuses toxines traversent la barrière placentaire. Pendant l’allaitement, la nicotine se dépose dans le lait ingéré par le bébé. De plus, les nourrissons de mères fumeuses présentent un risque plus élevé de mort subite.

Le risque de mourir prématurément d’une maladie cardiaque est bien plus élevé chez les fumeurs. De plus, le tabagisme est reconnu comme un facteur majeur de l’athérosclérose, une maladie qui entrave la circulation sanguine et la nutrition des tissus de tout l’organisme. Lorsque les maladies cardiovasculaires causées par la consommation de tabac coexistent avec le diabète, l’hypertension artérielle, l’obésité et le stress, les risques de subir une crise cardiaque augmentent considérablement.

Qu’est-ce que le vapotage ?

Comme son nom l’indique, le vapotage c’est d’inhaler de la vapeur. Les liquides sont fabriqués à partir de propylène glycol (glycérine) ou de glycérine végétale, ont une saveur artificielle et peuvent ou non contenir de la nicotine à divers degrés. La résistance qui est chauffée dans l’appareil vaporise un e-liquide, et le rend prêt pour l’inhalation. Certains liquides et certaines marques ont bon goût, d’autres beaucoup moins.

Au lieu de produire de la fumée, le vapotage génère de la vapeur de glycérine, du propylène glycol, de la nicotine et des arômes qui, lorsqu’ils sont activés, génèrent beaucoup moins de composés que la cigarette traditionnelle, et dont plus de 90 % sont sans risque pour la santé. Le reste, qui serait considéré comme toxique pour la santé, est émis en millionièmes de particules, si bien que leur impact sur la santé est éventuellement négligeable.

Quels sont les risques liés au vapotage ?

Vous avez probablement déjà entendu dire que la cigarette électronique est bien moins nocive que la cigarette conventionnelle. C’est peut-être l’information la plus controversée sur le vapotage depuis l’apparition des premières e-cigarettes sur le marché. Toutefois, il est bien utile de préciser comme la cigarette classique, certaines cigarettes électroniques contiennent de la nicotine (à moindres doses) qui est nocive pour la santé.

Plusieurs études qui ont été effectuées sur le vapotage et aucune n’a prouvé la présence de monoxyde de carbone dans la fumée des cigarettes électroniques. Toutefois, parmi les substances considérées comme dangereuses dans la cigarette électronique sont les nitrosamines, bien que leur teneur dans les e-cigarettes soit moins importante que les quantités trouvées dans les patchs à la nicotine. D’autres substances dangereuses sont les formaldéhydes et le diacétyle, sont détectées dans les arômes dont le choix revient au vapoteur.

Le vapotage peut apporter des bienfaits ou nuire à la santé, selon qu’il soit une alternative pour ceux qui veulent arrêter de fumer ou qu’il soit un moyen pour les jeunes de se mettre à consommer des cigarettes traditionnelles. Dans ce genre de circonstances, il est clair que leurs effets devraient susciter des inquiétudes chez les adolescents et les jeunes qui ne fument pas.

Qu’en est-il des bienfaits du vapotage ?

Une étude effectuée par la (Public Health Agency of England) a démontré que le vapotage est jusqu’à 95 % moins nocif que la consommation de tabac. La plupart des anciens fumeurs qui ont réussi à cesser de fumer disent que le vapotage est l’une des méthodes les plus efficaces qu’elles ont essayées. Cependant, le moyen le plus efficace pour arrêter de fumer est de demander l’aide d’un professionnel de la santé pour trouver la méthode la plus adaptée à chaque cas.

Enfin, il faut souligner que le fait qu’elle ne cause pas dommages avérés, ne signifie pas que l’e-cigarette ne peut pas être nocive pour la santé. Il ne faut pas oublier qu’une consommation modérée est le choix le plus prudent. Dans la même optique, il faut rappeler que la cigarette électronique n’est pas un substitut à la cigarette conventionnelle, il est donc plus judicieux de l’utiliser uniquement lorsque l’envie de fumer est très grande.

COMMENTEZ L'ARTICLE

Please enter your comment!
Please enter your name here