Liposuccion avant l’été, la bonne idée ?

0
99
liposuccion

Les beaux jours reviennent et l’été est presque là. Vous aimeriez pouvoir afficher votre bikini body sur les plages mais quelques bourrelets récalcitrants vous mènent la vie dure. Sport, régime, rien n’y fait ? Et si vous vous laissiez tenter par une liposuccion ? Perte de poids, cicatrices, temps de récupération, voici toutes les réponses aux questions que vous vous posez !

La liposuccion a le vent en poupe

La liposuccion ou lipoaspiration est l’une des opérations de chirurgie esthétique les plus courantes en France. En effet, les hommes comme les femmes peuvent décider de booster un peu leur silhouette en passant par la case chirurgie. La liposuccion permet d’éliminer les amas de graisse qui peuvent apparaître sur le ventre, les cuisses, les hanches ou même les bras. Attention, toutefois, la lipoaspiration n’est pas une méthode de régime. Elle n’agit pas sur le poids de la personne, uniquement sur la silhouette. D’ailleurs, la graisse qui est retirée lors de l’intervention est calculée en volume et non en poids.

Lors d’une lipoaspiration, il est possible de retirer de 2 à 4 litres de graisse, selon la corpulence du ou de la patient(e). Il est rare qu’un volume supérieur soit aspiré.

Une liposuccion avant l’été, pour qui ?

En règle générale, la liposuccion peut être conseillée aux personnes qui ont des bourrelets rebelles, qu’elles ne parviennent pas à supprimer même avec un régime alimentaire équilibré et une activité sportive régulière.

Tout le monde peut être concerné par une liposuccion, les hommes comme les femmes. Seuls les adolescents et les personnes souffrant d’obésité ne peuvent prétendre à ce type d’intervention.

Il est vrai qu’avant l’été, ce sont souvent les femmes qui craquent pour la liposuccion pour bien préparer leur corps au challenge que représente le port du maillot de bain.

Les consignes post-opératoires incompatibles avec le soleil ?

Cela peut sembler contradictoire de pratiquer une opération de chirurgie esthétique juste avant de s’exposer au soleil. C’est pourtant faisable. Il suffit tout simplement de respecter certaines conditions. Veillez à :

  • ne pas effectuer de vols long-courrier dans les deux semaines qui suivent l’opération,
  • ne pas exposer vos bleus ou ecchymoses éventuelles au soleil,
  • et à appliquer un écran total d’au moins 50+ et ce, tout au long de l’été.

Ainsi, la liposuccion peut se pratiquer avant l’été, au mois de mai ou début juin, sans problème. C’est d’autant plus vrai si vous partez à la mer ensuite. Il a été prouvé que l’effet drainant de l’eau était bénéfique pour remodeler sa silhouette.

Profiter de ses vacances d’été, oui, mais quand ?

Le temps de récupération après une liposuccion dépend surtout du volume de graisse qui a été aspiré. Quelques bleus et gonflements peuvent aussi apparaître. En général, comptez entre 10 et 20 jours pour qu’ils se résorbent complètement. De plus, après une intervention de ce genre, il est obligatoire de porter un vêtement de contention, comme une gaine ou un panty et ce pendant minimum 2 semaines. Mieux vaut donc attendre de ne plus avoir a porter de panty pour partir en vacances (qui a envie de montrer sa gaine sur la plage ? ).

En somme, le moment idéal pour faire une liposuccion avant l’été est environ 3 semaines avant ses vacances. Le corps a ainsi réellement le temps de se remettre et les traces de l’opération disparaissent (presque) complètement !

L’été, c’est aussi synonyme de crudités, de fruits frais et de légumes croquants. Le bon moment pour commencer un régime sans graisse, parfait pour compléter les bienfaits apportés par la liposuccion à votre silhouette.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici