Comment préparer un maté traditionnel ?

0
49

Le maté est une infusion (parfois appelée thé du Paraguay ou thé du Brésil) préparée avec des feuilles de yerba maté (Ilex paraguayensis), une plante originaire d’Amérique du Sud, préalablement séchée, coupée et moulue. Le maté est habituellement préparé dans une petite gourde séchée et sirotée à travers une paille. Une fois brassé, le yerba maté a une saveur fumée, amère et boisée. Comme le thé, le café ou le chocolat, le maté a un effet stimulant grâce à s teneur en caféine.

Ce qu’il faut savoir sur le maté

Le maté est une infusion qui provient des Indiens Guarani et qui est préparée à base de maté de yerba et d’eau chaude. C’est une boisson traditionnelle dans des pays tels que l’Argentine, l’Uruguay, le Paraguay et certaines régions du Brésil, de la Bolivie et du Chili. Après avoir préparé un maté, on le boit chaud au moyen d’une paille appelée « bombilla », placé dans une petite gourde, également appelé maté.

Le maté est un excellent tonifiant et un bon antidépresseur. De plus, le maté contient de remarquables antioxydants qui aident à prévenir le vieillissement des cellules. Aussi, des études scientifiques ont révélé que sa consommation peut réduire le cholestérol LDL (mauvais cholestérol), tout en favorisant l’augmentation du cholestérol HDL (bon cholestérol). Le maté peut aussi aider à protéger le cœur en réduisant les risques de maladies cardiaques.

La petite histoire du maté

La méthode utilisée pour préparer le maté a été transmise par les Guaranis aux colonisateurs espagnols et portugais. Avec le temps, elle a été adoptée comme boisson traditionnelle des gauchos en Argentine, au Paraguay, en Uruguay, au Brésil et en Bolivie, surtout dans le Chaco et le Rio Grande del Sur, et sa consommation s’est étendue jusqu’au Chili.

Actuellement, le maté est encore consommé comme une infusion très populaire dans presque tous les pays mentionnés, surtout en Argentine et en Uruguay. Dans ces deux pays, il est apprécié et consommé de façon quotidienne par une grande partie de la population. Il est aussi courant de rencontrer de voir des gens en consommer dans la rue, en attendant le transport en commun ou simplement en allant au travail à pied.

Il faut noter qu’en Argentine et en Uruguay, le maté n’est généralement pas une boisson destinée à une consommation individuelle, mais il est d’usage de la partager entre amis. Dans ces deux pays, le maté fait partie de l’activité quotidienne dans les parcs, les places et dans les lieux publics, il est aussi courant de voir des groupes d’amis se rassembler autour d’un thermos d’eau chaude et d’une petite gourde de maté qu’ils se passent à tour de rôle.

Avant de préparer un maté traditionnel !

Le maté est une infusion amère, légèrement pétillante et à l’odeur typique. L’amertume est une caractéristique et non un défaut, car si le goût n’est pas amer, le maté est considéré comme de mauvaise qualité. Pour préparer un maté, il est crucial de le faire dans une gourde curée, sinon la préparation risque d’avoir un goût acide. La poudre doit provenir uniquement de la feuille de la plante de yerba maté, car les bâtons de la plante donnent un goût de mauvaise qualité.

Bien qu’il soit possible de trouver des gourdes de maté déjà curées ou fabriquées de matériaux qui n’ont pas besoin d’être séchés, il est également possible de curer un maté en bois soi-même. Pour commencer, il faut savoir que curer une gourde, c’est de la préparer pour l’utiliser avec la yerba maté. Il s’agit d’une procédure qui élimine tout autre goût qui pourrait altérer le goût typique de l’infusion maté.

Pour curer un maté, il faut le remplir complètement d’eau chaude et laisser reposer durant quelques minutes. Remplissez-le ensuite de yerba maté et ajoutez à nouveau de l’eau, en laissant reposer le mélange pendant 24 heures. Après ce temps, vous pouvez bien laisser votre maté sécher au soleil pendant une journée. Il sera ainsi curé et prêt à l’emploi. Il n’est pas recommandé de les laisser plus longtemps, car il pourrait se fissurer rapidement. En ce qui concerne les matés en bois, certaines personnes enduisent l’intérieur d’huile pour sceller les pores.

Voyons comment préparer un maté étape par étape !

Pour bien préparer un maté, il faut commencer par chauffer l’eau lentement et la retirer du feu avant qu’elle ne bouillonne. En effet, il faut veiller à ce que l’eau ne dépasse pas 80°c, sinon la yerba risque d’être brûlée. Il faut ensuite verser le yerba maté, sans remplir complètement le maté, mais seulement en partie 2/3. Vous pouvez aussi ajouter une petite cuillerée de sucre ou de miel si vous n’aimez pas le maté amer.

D’une main, couvrez la bouche du maté et secouez-le pour que tout le maté yerba et le sucre soient bien mélangés si vous en avez ajouté. Remettez ensuite, le maté dans sa position correcte, en s’assurant que le yerba est bien disposé sur un côté du maté. Vous devez ensuite verser de l’eau chaude 70 °C sur le côté vide du récipient et laisser reposer durant quelques minutes.

Vous pouvez placer la bombilla (paille) et verser de l’eau froide dans la gourde du maté avec soin pour ne pas causer de déversements. Maintenant que vous avez préparé un maté traditionnel, vous pouvez le déguster seul ou avec vos amis. Comme beaucoup d’autres plantes consommées en infusion, le maté est considéré comme une excellente boisson pour commencer la journée, en profitant de l’énergie dont on a besoin chaque matin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici