La cigarette électronique est-elle mauvaise pour les dents ?

0
158

Dispositif plébiscité par de nombreux usagers pour échapper aux nombreux dangers du tabac, la cigarette électronique est de plus en plus utilisée. Le tabagisme est connu pour ses méfaits en général et particulièrement pour ses différentes atteintes bucco-dentaires. Voyons s’il existe un risque pour que l’usage de la cigarette électronique altère le sourire.

Comment fonctionne une cigarette électronique ?

De quoi est faite la fumée de la cigarette électronique ?

La fumée de la cigarette électronique est constituée d’un aérosol qui est le résultat de la chauffe d’un liquide par une résistance électrique. Ce liquide résulte de la mise en solution d’arômes et de nicotine dans un solvant constitué de polypropylène glycol et de glycérine végétale. Les dosages et les dilutions de ce liquide permettent à l’aérosol d’être plus ou moins conséquent. Tous les constituants du liquide à cigarette électronique sont en contact avec l’intérieur de la bouche et donc des dents. Si les composés comme les solvants et la nicotine sont relativement de la même origine, les arômes peuvent quant à eux être de qualité variable. Afin de sécuriser son usage de la cigarette électronique d’une manière générale, il est impératif de choisir un partenaire fiable et sérieux qui commercialise uniquement des produits normés.

Quelles sont les affections bucco-dentaires courantes avec le tabac ?

Bien connus, les effets désastreux du tabagisme sur les dents, les gencives et la bouche ne sont plus à démontrer. En effet, les goudrons présents dans la cigarette traditionnelle sont responsables du jaunissement des dents. Des études ont également montré le rôle de la nicotine dans cette coloration, mais dans une mesure plus restreinte. De plus, le tabac et la cigarette traditionnelle sont bien connus pour être responsables de la mauvaise haleine. Ce problème n’est pas présent chez les utilisateurs de cigarette électronique.

Santé bucco-dentaire et cigarette électronique : quels effets ?

En raison du fait que la cigarette électronique est bien moins néfaste que la cigarette traditionnelle, on lui prête un nombre d’indications importantes pour son usage dans le cadre d’un sevrage tabagique. Grâce à la disparition de la combustion présente dans les cigarettes traditionnelles ainsi que les goudrons, le sourire est moins affecté par l’e-cigarette.

Maîtriser les composés inamicaux dans son liquide à e-cigarette

Comme nous l’avons vu, la nicotine présente dans le liquide à cigarette électronique peut être responsable de jaunissement. Le grand avantage de la cigarette électronique est la maîtrise de ce taux de nicotine. En effet, afin de se détacher de l’emprise tabagique, le vapoteur va pouvoir réduire ce taux progressivement. En ce qui concerne les composés présents dans le solvant, ces deux substances sont présentes dans l’industrie agroalimentaire. Certaines études concernent leur rôle sur la santé bucco-dentaire, mais mettent en avant le manque de recul sur la pratique. En tout état de cause, si le tabac fait jaunir les dents à vue d’œil, on ne peut pas en dire autant pour la cigarette électronique en se limitant au niveau d’observateur.

Comment entretenir son sourire en vapotant ?

Il n’est pas nécessaire de rappeler à quel point une hygiène dentaire irréprochable est impérative afin d’entretenir son sourire. Les cigarettes électroniques seront bien plus appréciables que les cigarettes traditionnelles et leur cohorte de dépôts goudronnés. Avec la cigarette électronique, vous retrouverez le plaisir d’avoir une haleine fraiche et dépourvue des odeurs désagréables de tabac froid.

La qualité du liquide influe-t-elle sur les atteintes bucco-dentaires ?

Outre les composés nicotiniques, les arômes présents dans les liquides peuvent avoir une influence sur la qualité du sourire à très long terme. Pour prévenir tout risque, nous ne saurions vous conseiller autre chose que de choisir des arômes de qualité naturelle. En effet, la majorité des arômes synthétiques sont relevés en sucre pour exhausser leur goût. Le sucre étant le premier support des bactéries responsables des atteintes dentaires et gingivales, il est impératif de contrôler sa concentration.

Le point sur lequel il faut essayer d’apporter une grande vigilance est l’acidité de la bouche. En effet, c’est par ce vecteur que prolifèrent les bactéries responsables des problèmes bucco-dentaires. Il est important d’appliquer avec une grande vigilance les conseils en matière de recommandation sanitaire de la part des dentistes. En conséquence, trois brossages quotidiens sont recommandés pour se débarrasser de ces bactéries indésirables, que l’on soit usager de cigarette électronique ou non.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici