Comment fonctionne le système de santé français ?

0
97

Le droit à la santé est l’un des principaux droits de l’homme. Dans ce contexte, tous les citoyens français ont droit à des services de santé rapides, professionnels, adaptés et responsables. Le système de santé français est composé d’un réseau d’hôpitaux publics et privés, de médecins et d’autres prestataires de services médicaux. Il se distingue par être un service universel dont le but est de fournir des soins de santé à chaque citoyen, quel que soit son revenu, son âge ou son statut social.

Qu’est-ce qu’un système de santé ?

Un système de santé peut être défini comme l’ensemble des organisations, des professionnels, des actions et des ressources qui ont pour but commun de promouvoir la bonne santé de la population. À ce titre, il faut souligner que les systèmes de santé diffèrent d’un pays à l’autre. Chaque nation conçoit et développe son système de santé en fonction de ses besoins, de ses objectifs, ainsi que de ses ressources.

Dans un système de santé, les patients ont accès à plusieurs types de soins à savoir les premiers soins, les soins spécialisés, les soins d’urgence, les soins de longue durée, les soins palliatifs et les soins liés à la santé mentale. Le bon fonctionnement d’un système de santé nécessite l’implication du personnel, des moyens financiers, d’informations, d’équipements, de moyens de transport et de communication, etc.

Plusieurs pays souffrent d’un mauvais fonctionnement des systèmes de santé, ce qui empêche leurs citoyens d’accéder aux soins essentiels. La principale raison à ce problème est généralement liée à la santé économique de chaque pays. Néanmoins, certains pays riches souffrent également de certains problèmes, généralement à cause d’une mauvaise gestion des ressources.

Fonctionnement du système de santé français !

La plupart des soins proposés en France sont gratuits, ce qui classe le système de santé français parmi les meilleurs au monde. Il s’agit d’un système bien reparti avec plus d’un médecin pour 1 000 citoyens. L’état assure le financement d’une grande partie des coûts des soins, avec la participation des employés et des employeurs à travers les impôts. L’autre partie est financée par les assureurs individuels ou privés.

À travers l’intérêt porté au système de santé français, l’Etat français essaie de garantir des soins de qualités, de permettre à tous les segments de la population d’accéder aux soins de santé appropriés, et de mettre en place un corps professionnel fiable et compétent pour garantir les meilleurs soins de santé à tous les Français.

Le système de santé français est l’un des plus chers au monde, car assurer des soins de qualité nécessite un investissement important. Ainsi, l’état a consacré plus de 11 % de son PIB pour les soins de santé en 2017, soit près de 200 milliards d’euros. Cette politique, qui croit aux principes de la solidarité et agit en fonction, semble satisfaire les citoyens français qui sont généralement ravis des prestations médicales.

Assurance-maladie pour les soins médicaux

Les citoyens français dépensent peu en comparaison avec d’autres pays, puisque la majeure partie des soins est subventionnée par l’état. Il existe deux sortes d’assurance-maladie pour les soins médicaux, à savoir une assurance obligatoire réglementée par l’état, qui propose un système de sécurité sociale d’assurance-maladie, et une assurance complémentaire privée (proposée par les assureurs privés) que les citoyens peuvent souscrire.

Le système de sécurité sociale pend en charge la majorité de dépenses liées aux soins de santé, il couvre 70 % des frais et 80 % des coûts d’hospitalisation. Dans le cas où le patient souffre d’une maladie grave et chronique, la sécurité sociale peut couvrir jusqu’à 100 % des dépenses.

Il est évident que le système de santé français représente plusieurs avantages. En effet, tous les citoyens disposent d’une carte vitale qui leur permet de bénéficier des nombreux types de soin. Toutefois, les Français peuvent souscrire une assurance-maladie de leur choix afin de couvrir certains des frais médicaux qui ne sont pas pris en charge par l’état.

Qu’en est-il des lacunes du système de santé en France ?

Les patients ont accès à des soins de haute qualité, abordables et rapides, ils ne sont pas obligés d’attendre pour obtenir un rendez-vous. Les soins sont accessibles et garantis à tous les citoyens, y compris les chômeurs et les expatriés (à condition de dépasser trois mois de résidence). En outre, les coûts excédentaires, les montants réellement dépensés par les patients (après remboursement du système d’assurance-maladie) sont moins élevés en France par rapport aux autres pays européens.

En revanche, le système de santé français représente quelques inconvénients. Ses points faibles résident dans sa complexité. Le système français repose sur une politique de guérison et n’inclut pas la prévention. Il est essentiel de mentionner que les Français et les étrangers résidents en France paient des montants considérables pour les impôts afin de soutenir le système de santé français.

D’un autre côté, certains soins dentaires complexent ou bien qui sont considérés comme d’ordre esthétique, ne sont pas couverts par l’état. D’autant plus que ce type de soin est généralement très coûteux. Pour être couverts pour ce type de soins, les patients doivent souscrire une assurance privée. Toutefois, les prothèses dentaires seront remboursées en intégralité à partir de 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici